clear
Teraz:
 +5ºC
Partiellement nuageux
Max:  +11ºC,  Min:  +3ºC
Polski
English
Deutsch
Pусский
Français

Les jardins sont ouverts aux visiteurs de l’aube à la tombée de la nuit.

A cette période on peut visiter l’Amphithéâtre, le Temple de Sybille, le Temple Egyptien, le Bassin ainsi que les autres pavillons et les sculptures du parc.

You may need to install or upgrade Flash Player.

Visit the Adobe website to get the Flash Player.

La vieille Orangerie
 

La vieille Orangerie

Année de construction: 1788
Auteur du projet/architecte: Dominik Merlini

Le bâtiment de la Vieille Orangerie, connue a l’époque de Stanislas Auguste sous le nom de Grande Orangerie, fut construite en 1786-1788 sur les plans de l’architecte royal Domenico Merlini. Située dans la partie ouest du parc, dans le méandre du contre-bas.

La construction établie sur le plan rectangulaire d’un fer à cheval se distingue par sa simplicité classique. Le corps principal, dont la façade est orientée au sud ,est séparé en dix-sept arcades immenses avec fenêtres et avec des pilastres, constituant l’Orangerie proprement dite, destinée a la conservation des arbres et des plantes exotiques, exposees en été pour l’agrément du parc.

Dans le prolongement côté nord de ce corps de bâtiment sont rattachées deux ailes, dans la partie ouest se trouvent les logis réservés aux invités et aux jardiniers, aux attelages et aux remises à outils.Dans la partie nettement plus large fut installé le théâtre de cour, dont l’entrée se trouve côté est du bâtiment à deux étages. Le plus grand intérêt de cette façade, visible autrefois des fenêtres du palais Ujazdow, sont ces fenêtres en arcades, parées de chaque cotées d’un ensemble de fenêtres peintes, découvertes il y a quelques années sous le zinc et depuis restaurées. La salle de l’orangerie était chauffée l’hiver par des fours, dont l’âtre dans le couloir relit les deux ailes.

Devant la façade sud du bâtiment se trouve un épais mur rectangulaire entourant une terrasse a deux niveaux, avec une partie étroite directement reliée au-dessous du niveau du parc au dessin géométrique. Devant l’entrée de celui-ci, on trouve de chaque côté deux lions couchés en pierre, et de plus deux immenses vases de caractère antique. Ce jardin, au centre duquel se trouve un bassin rond avec une fontaine,est décoré de nombreuses sculptures en pierre, réalisées dans l’atelier de sculptures royal es et créant, à leur manière, un musée en pleine air, ce qui correspondait à la vision de Stanislas Auguste. En son centre se trouvent réunis huit bustes d’empereurs romains exécutés par François Pinck à partir de modèles antiques (elles servaient auparavant à décorer les poêles qui chauffaient la galerie des colonnes du Palais sur l’Eau, aujourd’hui disparue). En sus se trouvaient deux sculptures personnifiant la Vistule et le Bug oeuvre de Tomasso Righi, qui, au tout début, décoraient la terrasse du Palais sur l’Eau. La collection réunissant ces sculptures est complétée par deux sphinx et huit vases en marbre.

Dans le bâtiment de la Vieille Orangerie se trouve: une collection de moules en plâtre, chef-d’œuvre de la culture antique (rassembles pour la plupart par le roi Stanislas Auguste a des fins didactiques) et moderne, exposes au foyer du théâtre dans le Jardin d’Hiver, ainsi que dans la Galerie des Sculptures Polonaises, situee dans les pièces du rez-de-chaussée et du premier étage de l’aile ouest.

 
« retour
 

Używamy cookies i podobnych technologii m.in. w celu świadczenia usług i w celach statystycznych. Możesz określić warunki przechowywania lub dostępu do plików cookies w Twojej przeglądarce, w jej ustawieniach. Jeżeli wyrażasz zgodę na zapisywanie informacji zawartej w cookies, kliknij „Zamknij”. Jeżeli nie wyrażasz zgody – zmień ustawienia swojej przeglądarki. Więcej informacji znajdziesz w naszej Polityce cookies

Zamknij X