clear
Teraz:
 +5ºC
Partiellement nuageux
Max:  +11ºC,  Min:  +3ºC
Polski
English
Deutsch
Pусский
Français

Les jardins sont ouverts aux visiteurs de l’aube à la tombée de la nuit.

A cette période on peut visiter l’Amphithéâtre, le Temple de Sybille, le Temple Egyptien, le Bassin ainsi que les autres pavillons et les sculptures du parc.

 

Histoire

L’histoire du Palais royal sur l’eau débute avec Jazdowa – forteresse du prince de Mazovie.

Sur le bord escarpé de la Vistule était situé une forteresse de bois et de terre existant depuis le XIIème siècle.

Zygmunt III WazaLa forteresse s’est maintenue jusqu'à l’arrivée des ukrainiens et des russes en 1262. C’est à cette époque que disparut le prince Ziemowit Ier. C’est avec cet événement tragique que débute l’histoire de ‘Lazienki’, et parallèlement Varsovie en a gardé la récit dans un de ces premiers documents écrit. Apres le rattachement de la Mazovie a la Couronne, Ujazdów devint en 1548 la propriété de la reine Bona. C’est à la même époque qu’ont été érigées les fondations du palais sur les lieux mêmes de ce qui deviendra plus tard le Belvédère. Vers 1570 fut édifié près de la ‘Trasa Łazienkowska’ (la voie Lazienki) actuelle le palais en bois de Anna Jagiellon. Sur les terrains situées en contre bas se trouvait Zwierzyniec, le parc animalier.

C’est sous le règne du Roi Sigismond Auguste III Wasa (vers 1606) que débuta la construction du premier palais en briques, un château de la première période baroque appelé ‘Zamek Ujazdowski’ (le château Ujazdowski). Dans la second moitié du XVIIème siècle le nouveau propriétaire des lieux fut le Marechal de la couronne Stanislas Herakles Lubormirski. A Zwierzyniec furent érigés des pavillons conçus par l’architecte Tylman de Gameren: un ermitage et des bains (en pol. ‘Łażnię’) à l’architecture soignée (1683-890), dont on a tiré plus tard le nom pour designer l’ensemble architectural et du parc.

BachusDans la première moitié du XVIIIème siècle Ujazdow fut loué par le roi Auguste II, période au cours de laquelle fut construit le Canal ‘Piaseczyński

En 1764 le roi Stanislas Auguste acquit le domaine d’Ujazdów. Sur les terrains boisés environnant, connu a cette époque sous le nom de Zwierzyniec Ujazdowski, le maréchal construit des Bains (en pol. ‘Łażnię’) dont on a tiré plus tard le nom pour designer l’ensemble architectural et du parc – Łazieńki; le bâtiment n’était pas grand, mais néanmoins raffiné, d’après le projet de Tylman de Gameren. C’est justement cette construction que Stanislas-Auguste décida d’élargir, en engageant des architectes connus – Dominique Merlini et Jean Christian Kamsetzer ainsi que des peintres – Marcello Bacciarelli, Jan Bogumił Plersch – des sculpteurs – André Le Brun, Giacomo Monaldi – pour la décoration interne.

L’effet des travaux menés dans les années 1775 – 1795, au cours desquelles le roi s’engagea activement en consultant les projets qui lui étaient proposés, constituent l’actuel Palais sur l’Eau, œuvre architecturale principale de Łazieńki. Stanislas-Auguste, amateur et connaisseur d’arts, réunit a l’intérieur une magnifique collection de tableaux de grand maîtres de la peinture italienne, hollandaise, flamande, française. Avec le soutien du pouvoir royal Łazieńki s’est enrichi également d’autres œuvres architecturales. Aux plus anciennes s’ajoutent le ravissant Pavillon Blanc (1774) et le palais de Chasses (vers 1774), cadeau du roi a son neveu le prince Joseph Poniatowski.

C’est aussi le bâtiment de la Vieille Orangerie (1786 - 1788) ,ou à l’intérieur prend place un magnifique théâtre, nommé théâtre Stanislas du nom du roi. Il fut ouvert au public en 1788. Dans les salles a l’étage le roi a fait installer une glyptothèque - un ensemble de copies de statues antiques acquises en Europe occidentale, et mises à disposition des étudiants en arts.

Parallèlement à la construction des bâtiments et des pavillons se poursuivaient les travaux d’aménagement du parc. L’effet produit donna naissance à un parc-jardin, alliant la géométrie caractéristique du jardin français du XVIIème siècle au paysage du jardin anglais, populaire au XVIIIème siècle. La fin du règne de Stanislas-Auguste signifia aussi la déclin de son Łazieńki tant aimé. Les tsars, qui en prirent possession en 1817 considéraient la résidence d’été du roi de Pologne comme un quartier général d’ordre secondaire. Beaucoup d’œuvres et d’objets d’art furent expédiés alors en Russie. Au cours du XXème siècle, pendant l’entre-deux guerres Łazieńki retrouva une partie de son éclat lorsqu’il fut placé sous la direction des Collections publiques d’Arts.

Pendant la seconde guerre mondiale il fut pillé et sévèrement abimé par les occupants allemands. En 1960, après plusieurs années de restauration, il retourna a la société, tenant le rôle de musée.


« retour
 

Używamy cookies i podobnych technologii m.in. w celu świadczenia usług i w celach statystycznych. Możesz określić warunki przechowywania lub dostępu do plików cookies w Twojej przeglądarce, w jej ustawieniach. Jeżeli wyrażasz zgodę na zapisywanie informacji zawartej w cookies, kliknij „Zamknij”. Jeżeli nie wyrażasz zgody – zmień ustawienia swojej przeglądarki. Więcej informacji znajdziesz w naszej Polityce cookies

Zamknij X